LES FONDEMENTS DE MA PENSÉE

JE LE REDIS ENCORE, ENCORE ET ENCORE…

Je suis viscéralement contre toute domination de l’homme sur l’homme, quel qu’il soit et quelle que soit la victime.

Je ne suis pas là, en train de redécouvrir les droits de l’homme, lesquels, sont des confiscations et une pâle réécriture des droits humains essentiels.

Tout être humain a des droits, peu importe là où il se trouve, sa nationalité, ses origines, sa race, sa religion, sa fonction, sa position sociale, ses opinions. Il a le droit à une justice égale et impartiale, devant les tribunaux, s’il commet un délit ou en est victime.

Il doit être jugé et condamné en fonction de faits prouvés, et non pas sur la base de suspicions et de rumeurs, à propos de ce qu’il aurait pu faire ou pourrait faire, ou de ce que d’autres ont pu faire, ni en fonction de généralités et d’amalgames

Il a droit à sa sécurité, à sa protection, au respect de sa dignité et de son identité.

Un homme est égal à un autre homme, aucun homme, n’est supérieur à un autre homme et inférieur non plus.

Aucun être humain ou groupe d’individus, ne peuvent s’autoriser à dominer et asservir d’autres êtres humains.

Aucun être humain ou groupe d’individus, ne peuvent s’approprier des biens communs ou des ressources collectives.

Ce sont là, des règles universelles de bon sens, d’humanité et de civilisation, qui devraient entrer dans toutes les constitutions et régir toutes les nations.

Tous les discours et lois, programmes politiques,établissant ou induisant des distinctions, des discriminations, des exclusions, des hiérarchies, des inégalités, des préférences ou des détestations entre les hommes, devraient être bannis.

Tous les partis politiques, toutes les associations ayant des objectifs similaires de domination, affichés ou non, devraient être interdits.

Il est évident, que les partis et associations défendant des droits légitimes, spécifiques à un peuple : linguistiques, culturels, politiques, économiques… , n’entrent pas dans ces catégories.

Je suis contre tout racisme et supremacisme, sans exception.
Je suis pour l’égalité en tout, partout et pour tous.
Une égalité équitable qui n’efface, ni ne nie les différences, mais qui les comble ou les protège, si nécessaire, par la loi et des mesures logiques équitables.

Je suis pour une société humaine, fondée sur le dialogue, la compréhension, la solidarité et le partage.

Et pour terminer, je redis ou complète d’une autre façon les fondements de ma pensée, à l’intention des éventuels, mal comprenants :

Aucun homme n’est au-dessus d’un autre homme, en dessous non plus.

Aucun peuple n’est au dessus d’un autre peuple.

Aucune vie humaine n’a plus de valeur qu’une autre vie humaine, moins non plus.

Aucune souffrance n’est supérieure à une autre souffrance.

Daniel Milan

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s