AGENT DE SÉCURITÉ : L’HISTOIRE D’UNE PROFESSION LIBRE ET RESPECTÉE, MISE SOUS TUTELLE …

J’ai travaillé 40 ans, donc pratiquement toute ma vie dans la sécurité privée et exercé au sein de la profession pratiquement toutes les fonctions. A l’époque où j’ai commencé ce travail, en 1969, il n’y avait dans la profession, ni de CNAPS, ni de polices du temps et des paupières. On ne nous appelait pas encore  » agent de sécurité », mais plutôt, selon la fonction : garde, gardien, rondier, inspecteur… La profession d’agent de sécurité était alors une profession libre et respectée. Ce travail permettait encore dans les années 70 aux agents de gérer leurs activités. il était permis de se reposer, entre les rondes. Du reste, sur 12 h de présence, 4 h n’étaient pas rémunérées. Puis le temps de libre bien mérité( et non rémunéré, il faut le preciser ) de l’agent est devenu l’obsession des boîtes de sécurité et de leurs clients. Le fait même de supposer se reposer est même devenu une faute professionnelle grave, passible d’un licenciement immédiat. On a rajouté au fil des ans toujours plus d’occupations, n’ayant rien à voir avec celles de la sécurité et moins de considération. Si bien que les agents étaient devenus dans les années 2000, les bonnes à tout faire des boîtes de gardiennage et de leurs clients. Et comme ça ne suffisait pas encore des politiciens se sont dit qu’est-ce qu’on pourrait faire pour précariser davantage la fonction d’agent de sécurité : ils l’on donc mis sous la tutelle du ministère de l’intérieur et inventé le CNAPS qui décide des suspensions et des renouvellements de cartes professionnelles, rajoutant de la précarité à la précarité de la fonction. On aurait pu comprendre à la rigueur que les règles de la CNAPS eussent été celles des policiers et qu’elles aient été étendues aux agents de sécurité, même si ces derniers n’en ont pas les salaires. Or ce n’est absolument pas le cas, les policiers ne sont assujettis à aucune des règles de la CNAPS et béneficient de tout un arsenal de protections en béton.

Daniel Milan

http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/m/agent-de-securite.htm

https://www.village-justice.com/articles/Les-recours-matiere-securite,19778.html

http://www.akm-avocat.com/droit-de-la-securite-cnaps?gclid=EAIaIQobChMI3suDrraO4wIVlPhRCh0icQuxEAAYASAAEgIr2fD_BwE

https://www.legavox.fr/blog/maitre-elias-bourran/quels-sont-recours-matiere-securite-26913.htm

http://83-629.forumactif.org/t116-lettres-type-de-defense-contre-le-cnaps

https://juricaf.org/arret/FRANCE-COURADMINISTRATIVEDAPPELDEBORDEAUX-20190207-17BX02826

https://www.experatoo.com/juridiction-administrative/porter-plainte-contre-les-methodes-du-cnaps_144918_doc.pdf

10 commentaires sur « Agent de sécurité : l’histoire d’une profession humaine, libre et respectée, mise sous tutelle… »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s