LETTRE OUVERTE AUX « IDENTITAIRES »
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Vous vous dites  » identitaires », soit, mais en quoi êtes vous identitaires, alors que toutes vos actions consistent à emmerder les musulmans, les migrants, parce que musulmans ?

Défendez-vous les langues régionales ? Vous opposez-vous à l’américanisation de nos provinces et de nos villes ? à l’accaparement de la France et de ses institutions, par un certain lobby, en violation des articles de la Constitution? Non, du moins, pas que je sache !

Je relève aussi que ce lobby, relate vos  » exploits » avec une extrême bienveillance. Quelles conclusions doit-on en tirer ?

Vous allez pensez à la lecture de la présente :  » encore un islamo-gauchiste », ou un  » gauchiasse », alors qu’il se trouve que je suis issu de la ligne politique et philosophique de Claudio Mutti et que j’ai été membre de « Nouvelle Résistance » dans les années 1990 ; puis « d’Unité Radicale » qui lui a succédé, tant que cela m’a été possible, avant que ce parti ne sombre totalement dans l’anti-islam.
J’ai encore en mémoire, que l’un des fondateurs de votre mouvement identitaire, défendait alors, dans « Nouvelle Résistance », les musulmans francais, persécutés. J’ai encore ses communiqués, dans mes archives. Je trouvais ça très courageux.
Aujourd’hui, vous vous glorifiez de vous en prendre aux pauvres bougres, qui après avoir traversé la Méditerranée au péril de leur vie, arrivent en France, pour gagner d’autres pays. Vous jouez le rôle d’aiguillons de la politique anti-immigration de macron, qui est la plus rigoureuse et inhumaine d’Europe. Comment peut-on avoir pour tout idéal, celui de nuire à des êtres humains ?

Vous parlez « d’invasion » et de « grand remplacement » , à propos des quelques groupes de musulmans et d’Africains, qui traversent la France, mais ils font partie, eux aussi, de l’histoire et de l’identité françaises.
Et pour ce qui est du « grand remplacement », il y a belle lurette qu’il n’y a plus rien à remplacer depuis les migrations inter-provinciales du début du siècle dernier…

J’ai relevé que les autorités françaises vous avait poursuivi devant un tribunal à la suite de l’une de vos actions contre les migrants, dans les Alpes, en 2018, non pas pour l’action par elle-même ; mais pour des atteintes aux prérogatives de l’État. Vos différends avec l’État sur la question de l’immigration se résument ainsi. Vous lui reprochez de ne pas être assez répressif. Il vous reproche d’empiéter sur ses prérogatives. Ils ne reposent juste sur des questions de rivalités, de surenchères et de stratégies… En fait, peu de choses vous séparent…
Vous parlez d’invasion, à propos des quelques dizaines de migrants, musulmans pour la plupart, qui arrivent en France, via la mer Méditerranée, alors que dans le même temps ; des migrants, bien plus nombreux arrivent des pays de l’Est…

Dernièrement, un de mes amis français, vivant en partie en Afrique, marié à une africaine, a séjourné en France avec son épouse Au moment de repartir en Afrique et de passer au poste de contrôle de la police de l’air et des frontières d’un aéroport ; sa femme s’est vue mettre dans un Centre de rétention, pour avoir dépassé de quelques jours, son séjour de trois mois en France.
Cet ami français, n’ a-t-il pas le droit de séjourner dans son pays, le temps qu’il souhaite, avec sa femme ? Est-ce normal de devoir subir un tel traitement ?

Il y a quatre ans de celà, un consulat de France en Afrique, a refusé de délivrer un visa à ma compagne, alors que le dossier déposé était complet ; je précise qu’il faut déposer 40000 FCFA ( 60 €) non-remboursable, à chaque demande de visa, qu’il soit délivré ou pas. Il a refusé également de me délivrer un CCAM, m’interdisant ainsi l’exercice d’un droit humain essentiel : épouser ma compagne. N’ai-je pas le droit, moi aussi, de me marier avec celle qui partage ma vie et de séjourner avec elle en France ? Ces différences de traitement du fait que ma compagne est Africaine sont inacceptables. Je le vis comme une grande humiliation et une discrimination.

Il y a en France, une grande cause à défendre qui est celle de l’égalité de traitement et des droits entre tous les citoyens ; mais au lieu de celà, vous préférez mettre vos actions au service de l’oppresseur et de l’oppression au lieu de leurs victimes. Et c’est ce que retiendra l’histoire.

Réfléchissez un peu et ressaisisez-vous !

Daniel Milan

11 commentaires sur « Lettre ouverte aux « identitaires » »

  1. RIEN ne t’empêche de l’épouser….chez elle où tu es. Elle veut peut être la nationalité française….. L’identité est kapitale et innée. MES ENFANTS SONT ANGLO SALES CONS DE FANTAISIES? Je leur ai refusé le droit d’être français. /

    J'aime

    1. Oui, il y a ici le mariage traditionnel musulman qui nécessite la présence d’un imam et de deux témoins. Il y a le mariage civil à la mairie, mais la plupart des maires, sur la pression de la France, via l’ambassade, n’acceptent pas de marier les français sans le CCM , pièce qui nécessite la fourniture de plus de quarante documents, dont des auditions à l’ambassade et qu’elle ne délivre qu’à sa discrétion. Certains maires de communes reculées accepteraient de marier un français, sans cette pièce. L’intérêt du CCM est la reconnaissance du mariage par la France, avec quelques droits inhérents, bien que conditionnés, comme la possibilité d’aller en France, et de bénéficier d’une réversion en cas de décès, du mari.

      Bon aprèm

      Amitiés

      Daniel

      J'aime

Répondre à Georges Dubuis Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s